Qu'est-ce que l'ostéopathie ?
  • Ostéopathie pour les sportifs
Le sport, quel que soit le niveau de pratique, met l’organisme à saine mais rude épreuve. L’ostéopathie peut intervenir sur différents plans pour permettre au corps de supporter les contraintes, de fonctionner dans la non douleur et de mieux gérer l’effort.
  • Traitement des douleurs 
A la suite d’une chute, d’un faux mouvement, d’un contact violent ou de défauts de posture, des douleurs peuvent apparaître et gêner le sportif lors des entraînements. L’ostéopathe va alors réaliser un examen complet de manière à :

o Eliminer les atteintes anatomiques (entorse, fracture, déchirure…) qui nécessitent de prime abord une prise en charge médicale (radio, immobilisation…).
o Identifier la nature de la symptomatologie du patient, comprendre son schéma lésionnel et trouver la cause de la douleur.
o Corriger les zones clefs pour permettre au corps de retrouver son équilibre et sa fonctionnalité.

 Selon la chronicité ou la gravité de la symptomatologie, une séance de suivi est parfois nécessaire.
  • Accompagnement après une blessure ou une immobilisation 
A la suite d’une blessure, l’ostéopathe peut intervenir en complément d’une rééducation kinésithérapeutique. Son travail consiste alors :

o A améliorer la sensibilité (diminution des douleurs), la mobilité, la vascularisation et le drainage de l’articulation blessée.
o A corriger les articulations (proches ou à distance) traumatisées par la chute.
o A normaliser les chaînes lésionnelles liées aux postures antalgiques du corps afin de lui permettre de retrouver son équilibre et sa fonctionnalité.
  • Consultation préventive ou à visée d’amélioration des performances

A qui s'adresse l'ostéopathie ?
De temps à autre, à l’entraînement ou ailleurs, des gènes ou des douleurs passagères se font ressentir. Elles durent rarement plus de 2 jours et ne demandent pas forcément l’intervention d’un praticien de santé.
Ces symptômes sont pourtant le signe d’une souffrance locale d’une articulation ou d’un tissu (organe, muscle…) qui demande une adaptation du corps pour fonctionner sans douleur. De manière isolée ces adaptations sont gérées par l’organisme sans encombre. Mais leur accumulation avec le temps peut conduire à une décompensation du corps qui se traduit généralement par des douleurs plus intenses et persistantes.

o Afin d’éviter ces décompensations, il est conseillé de réaliser une fois par an un bilan ostéopathique. Lors de cette consultation, l’ostéopathe va repérer et corriger les zones en souffrance et éviter ainsi l’établissement de chaînes lésionnelles et l’apparition de symptômes pouvant perturber l’entraînement.
o Par le même mécanisme, les zones en dysfonction perdent en mobilité et les compensations occasionnent des raideurs musculaires qui peuvent perturber le geste technique sportif sans que la personne en identifie la cause. Une consultation ostéopathique va permettre la libération des tissus et articulations lésés et redonner souplesse et mobilité pour un fonctionnement optimal du corps.